SAMEDI 1er JUIN 2019 FEDER LE NIÇOIS NE VIENT PAS VOUS RACONTER DES SALADES AU MAD ! SA MUSIQUE, C’EST DE L’ÉMOTION PURE.

Ses influences sont aussi multiples que Tchaïkovski, Dr DRE, Snoop Dog ou Jay-Z, Radiohead, James Blake, Jeff Buckley, Satie, la French Touch, Cat Power, Debussy, le jazz… Son registre est dark. Mélancolique. Feder est un grand émotif plus trop anonyme. Ses mélodies harponnent nos coins de cerveaux durablement. Comme son entêtant “Goodbye” (feat. Lyse), n°1 des téléchargements en France pendant six semaines qui lui valu le NRJ Music Award de la révélation de l’année 2015. Comme les suivants Blind, Lordly et Breathe. Des titres qui emportent les foules (les festivaliers du dernier Paléo s’en souviennent encore !) et les icônes. Feder a ainsi composé huit titres du dernier album de Mylène Farmer, Désobéissance, dont le titre phare Rolling Stone. Feder, on adhère !